Le président du CIO, Bach, fait une erreur et qualifie les japonais de « chinois »

[ad_1]

TOKYO (AP) – Le président du CIO, Thomas Bach, a qualifié ses hôtes japonais de chinois lorsqu’il est apparu en public mardi pour la première fois depuis son arrivée à Tokyo la semaine dernière.

Lors d’un discours d’encouragement au siège du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo, les remarques d’ouverture de Bach étaient : « Vous avez réussi à faire de Tokyo la ville la mieux préparée pour les Jeux Olympiques. C’est encore plus remarquable dans les circonstances difficiles auxquelles nous devons tous faire face. »

Bach a trébuché sur ses mots, faisant référence au «peuple chinois» plutôt qu’au «peuple japonais».

« Notre objectif commun est des jeux sûrs et sécurisés pour tous ; pour les athlètes, pour toutes les délégations, et surtout aussi pour le peuple chinois Chinese le peuple japonais », a déclaré Bach, reprenant rapidement son erreur.

Les commentaires de Bach dans le briefing ont été interprétés de l’anglais au japonais, mais le lapsus n’a pas été inclus dans les interprétations. Pourtant, les médias japonais l’ont rapidement signalé et il y a eu des réactions négatives sur les réseaux sociaux.

Il a terminé son discours par une phrase japonaise : « Gambari mashou », qui se traduit par « Faisons de notre mieux ».

Les Jeux olympiques reportés par la pandémie s’ouvrent dans 10 jours.

Bach a passé ses trois premiers jours en isolement dans l’hôtel cinq étoiles du Comité international olympique dans le centre de Tokyo, et ses mouvements sont limités – comme presque tous ceux qui entrent pour les Jeux olympiques – pendant les 14 premiers jours.

Les organisateurs et le CIO ont décidé la semaine dernière d’interdire aux fans de presque tous les sites éloignés, une décision intervenue après que le gouvernement japonais a institué un état d’urgence à Tokyo forcé par l’augmentation des cas de coronavirus. L’état d’urgence est entré en vigueur lundi et dure jusqu’au 22 août.

L’état d’urgence sera en vigueur pendant toute la durée des Jeux olympiques, qui s’ouvriront le 23 juillet et se termineront le 8 août. Son principal impact est de pousser les bars et les restaurants à fermer plus tôt et à cesser de vendre de l’alcool, une mesure visant à réduire circulation descendante dans les trains bondés.

La visite de Bach mardi a coïncidé avec l’ouverture officielle du village olympique de la baie de Tokyo. Les organisateurs n’ont pas offert de décompte immédiat du nombre d’athlètes présents.

Bach doit se rendre à Hiroshima vendredi dans le but de lier les Jeux olympiques aux efforts de la ville pour promouvoir la paix dans le monde. Le vice-président du CIO, John Coates, se rendra à Nagasaki le même jour.

Le journal japonais Kyodo a rapporté qu’un groupe à Hiroshima s’opposait à la visite de Bach.

Un petit groupe de manifestants s’est rassemblé samedi devant l’hôtel de Bach portant des pancartes disant qu’il n’était pas le bienvenu à Tokyo.

Les organisateurs ont été critiqués pour avoir fait avancer les Jeux olympiques pendant la pandémie au milieu de sondages qui montrent – ​​selon la façon dont la question est formulée – que 50% à 80% du public s’oppose à la tenue des Jeux olympiques.

Les Jeux olympiques impliqueront 11 000 athlètes entrant au Japon ainsi que des dizaines de milliers d’autres, y compris des officiels, des juges, des médias et des diffuseurs.

Mardi également, la police de Tokyo a déclaré qu’un groupe de quatre hommes américains et britanniques travaillant pour une compagnie d’électricité sous contrat avec les Jeux olympiques avait été arrêté pour suspicion de consommation de cocaïne.

Aggreko Events Services Japan a confirmé avoir employé les suspects et s’est excusé pour les problèmes. La télévision publique NHK a rapporté que les quatre suspects étaient entrés au Japon de février à mai et restaient à Tokyo.

De nouveaux cas de virus à Tokyo ont été signalés à 830, contre 593 il y a une semaine. C’est le 24e jour consécutif que les cas étaient plus élevés que les sept jours précédents.

Le bureau du Premier ministre japonais a déclaré mardi que 18,5% des Japonais sont complètement vaccinés.

Plus d’AP : https://apnews.com/hub/olympic-games et https://twitter.com/AP_Sports

.
[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*