La législature californienne approuve un projet de loi «historique» sur l’Internet à large bande

La législature de Californie a voté à l’unanimité pour approuver un plan de 6 milliards de dollars pour construire un réseau de fibre à accès ouvert à l’échelle de l’État (h/t ArsTechnica). L’État fournira 3,25 milliards de dollars pour embaucher un tiers pour construire et entretenir un réseau dit du « mile moyen », qui n’apportera pas Internet directement de l’infrastructure dorsale aux clients, mais plutôt aux points de connexion, laissant le dernier kilomètre à être gérées par des fournisseurs de services Internet (FAI). La législation prévoit 2 milliards de dollars pour les lignes d’infrastructure du dernier kilomètre pour connecter les résidences et les entreprises aux réseaux locaux.

Rendre le réseau intermédiaire ouvert permettra « un accès non discriminatoire aux entités éligibles sur une base technologique et concurrentielle neutre, que l’entité soit de propriété privée ou publique », indique le projet de loi. Le plan intermédiaire donne la priorité aux zones mal desservies par les options Internet actuelles ; les zones sans accès résidentiel à des vitesses de téléchargement de 25 Mbps et des vitesses de téléchargement de 3 Mbps seraient ciblées en premier.

Dans le cadre de ce plan, la California Public Utilities Commission (CPUC) « identifiera les emplacements prioritaires du réseau à large bande à accès ouvert à l’échelle de l’État, y compris les zones qui peuvent être construites rapidement, les zones sans accès au réseau du milieu les réseaux de milles et les régions sans capacité suffisante pour répondre aux futurs besoins des milles intermédiaires », selon le texte de la législation.

« Tous les républicains et démocrates de Sacramento viennent de voter pour une fibre pour tous les futurs », Ernesto Falcon de l’Electronic Frontier Foundation tweeté jeudi.

Le gouverneur Gavin Newsom a qualifié le projet de loi d' »historique » pour la Californie. « Cette législation offrira un accès vital et élargi aux familles californiennes en donnant la priorité aux zones, installations, ménages et entreprises non desservis et mal desservis qui restent déconnectés à l’ère numérique », a-t-il déclaré lundi dans un communiqué. Il devrait signer le projet de loi.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*