Ben & Jerry’s va « mettre fin à ses ventes » dans le « territoire palestinien occupé »

[ad_1]

Après avoir décidé qu’elle était « incompatible » avec les valeurs de l’entreprise, Ben & Jerry’s a annoncé qu’elle avait décidé de « mettre fin aux ventes de [its] crème glacée dans le territoire palestinien occupé.

La décision, que le géant de la crème glacée a annoncée sur sa page Twitter lundi matin, intervient après que la société a déclaré avoir entendu et reconnu « les préoccupations partagées avec nous par nos fans et partenaires de confiance ».

« Nous avons un partenariat de longue date avec notre licencié, qui fabrique la crème glacée Ben & Jerry’s en Israël et la distribue dans la région », indique l’annonce. « Nous avons travaillé pour changer cela, et nous avons donc informé notre licencié que nous ne renouvellerons pas le contrat de licence lorsqu’il expirera à la fin de l’année prochaine. »

La déclaration se termine par le partage par Ben & Jerry’s qu’il restera en Israël « grâce à un arrangement différent », avec des mises à jour sur ledit arrangement à venir lorsque la société sera prête.

L’annonce a mis fin à deux mois de silence de la société sur les plateformes de médias sociaux, sur lesquels le Boston Globe a rapporté, alors que les consommateurs auraient exprimé leur indignation face aux mouvements commerciaux en Cisjordanie et à Jérusalem-Est pendant le conflit armé entre le gouvernement israélien, le Hamas et d’autres groupes militants. .

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*