Wijnaldum ne se sentait pas « aimé » par ses supporters

[ad_1]

Georginio Wijnaldum s’est ouvert sur sa décision de quitter Liverpool pour le Paris Saint-Germain, suggérant qu’il « ne se sentait pas aimé ou apprécié » par les supporters en raison des niveaux d’abus en ligne qu’il a subis.

Le joueur de 30 ans a passé cinq années réussies à Anfield, remportant la Ligue des champions et le titre de Premier League, avant de laisser son contrat expirer et de partir en transfert gratuit cet été.

Georginio Wijnaldum

Wijnaldum ne se sentait pas « aimé » par des sections de la base de fans de Liverpool / Gareth Copley/Getty Images

Et lors d’une interview avec The Times, Wijnaldum a admis qu’il ne se sentait parfois pas «aimé et apprécié» par les supporters de Liverpool, après avoir été régulièrement la cible d’abus sur les réseaux sociaux de la part de fans mécontents.

« Il y a eu un moment où je n’ai pas ressenti d’amour et d’appréciation là-bas », a déclaré Wijnaldum.

« Pas par mes coéquipiers, pas par les gens de Melwood. Je sais qu’ils m’aimaient tous et je les aimais. Ce n’était pas de ce côté-là, plus de l’autre côté.

« Les fans dans le stade et les fans sur les réseaux sociaux étaient deux choses différentes. Dans le stade, je ne peux rien dire de mal à leur sujet. Ils m’ont toujours soutenu.

« Sur les réseaux sociaux, si nous perdions, c’était moi qui étais blâmé – [claiming] que je voulais partir. Il y a eu un moment où je me suis dit : ‘Wow, s’ils savaient seulement ce que je fais pour rester en forme et jouer à chaque match.’

« Vous ne pouvez pas vous plaindre parce que c’est votre travail. Mais d’autres joueurs auraient pu dire: » Je ne suis pas en forme. Vous avez des joueurs dans leur dernière année qui se disent : « Je ne joue pas parce que c’est un risque. J’ai fait le contraire. Je n’ai pas toujours bien joué, mais après le match, je pouvais me regarder dans le miroir et dire : « Je me suis entraîné dur pour m’améliorer. »

Georginio Wijnaldum

Wijnaldum a quitté Liverpool pour le PSG cet été / Pool/Getty Images

« Il y a eu un moment où je ne me suis pas senti aimé. Au cours des deux dernières saisons, je l’ai eu à quelques reprises. Les médias n’ont pas aidé. Il y avait une histoire comme si je n’acceptais pas le [Liverpool] offre parce que je voulais plus d’argent, et les fans ont dit « OK, il n’a pas reçu l’offre donc il ne fait pas de son mieux pour gagner des matchs ». Tout semblait être contre moi. À certains moments, c’était comme, ‘Wow, encore moi ?' »

Cependant, Wijnaldum a maintenu que ses relations avec les autres joueurs et l’entraîneur Jurgen Klopp étaient impeccables et qu’il a dû « lutter contre les larmes » pendant ses semaines de finale au club.

«Mes coéquipiers n’ont jamais eu le sentiment que je les ai laissés tomber ou que je me faisais chier. Pour le manager, j’étais quelqu’un en qui il était vraiment sûr de pouvoir faire confiance. Cela m’a aussi aidé parce que je pouvais jouer dans différentes positions et bien le faire dans différentes positions. Je donnerais tout.

« J’ai reçu tellement d’amour non seulement des fans, mais du manager et des joueurs, des personnes qui travaillaient au club. Les joueurs sont venus me voir en me disant : « C’est votre dernière séance d’entraînement, c’est votre dernière semaine au club. C’était vraiment difficile et aussi émouvant. Souvent, j’ai dû lutter contre mes larmes. L’amour que tout le monde a montré [during and after that final game, against Crystal Palace] était beau. »

Curieusement, la légende de Liverpool Jamie Carragher a offert une réponse cinglante aux propos de Wijnaldum, affirmant que le Néerlandais devrait « supprimer l’application » si les abus qu’il reçoit sur Twitter l’affectent.

« J’aime Gini mais ce n’est pas juste, les réseaux sociaux sont un cirque et chaque club a des clowns », a déclaré Carragher.

« Désactivez vos notifications et si cela vous dérange à ce point, supprimez l’application ! Il voulait plus d’argent, le club a dit non, c’est le football ! »


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*