Apocalypse fait une référence flamboyante des selles

[ad_1]

La nouvelle série He-Man de Kevin Smith, Masters of the Universe: Revelation, rend hommage à la satire western classique de Mel Brooks.

AVERTISSEMENT : ce qui suit contient des spoilers pour la première partie de la saison 1 de Masters of the Universe : Revelation, désormais disponible sur Netflix.

Par le pouvoir de Mongo ! Maîtres de l’Univers : Révélation prend de nombreux risques audacieux pour revitaliser la franchise bien-aimée de Mattel pour le public moderne. Kevin Smith et son équipe de Netflix se sont donné beaucoup de mal pour présenter le monde d’Eternia d’une manière jamais vue auparavant, repoussant les limites de la narration que le public attend de la série originale Filmation. Mis à part la direction inattendue que prend le récit global, Smith s’est également glissé dans une surprise d’un genre différent dans le premier épisode – un Selles flamboyantes référence.

Le premier épisode, « The Power of Grayskull » (que Smith a écrit), reprend avec Teela reprenant le manteau de Man-At-Arms de son père adoptif. L’orpheline qui est devenue capitaine de la garde royale d’Eternian est à la mi-cérémonie lorsque Duncan apprend que Castle Grayskull est attaqué. Les forces d’Eternos se mobilisent pour défendre le château contre Skeletor, Evil-Lyn et les légions de méchants émanant de Snake Mountain. Le nouvel homme d’armes, Teela, mène la charge avec les coupes profondes préférées des fans, Fisto et Clamp Champ en remorque. En entrant dans le château, Teela combat Evil-Lyn, battant initialement le commandant en second de Skeletor.

CONNEXES: Masters of the Universe confirme qu’un autre personnage a connu le secret de He-Man


Man-At-Arms frappe Night Stalker.

C’est jusqu’à ce que Lyn sics Night Stalker sur elle. Le coursier mécanique était originaire de la bande dessinée au Royaume-Uni mais n’a jamais vraiment réussi à figurer dans la série Filmation. Teela se retrouve face à face avec la grande bête et semble être en grand danger lorsque Man-At-Arms apparaît et l’assomme d’un coup de poing rapide. Bien que cela montre que Duncan a un crochet gauche moyen, c’est aussi probablement une référence au film de comédie légendaire de Mel Brooks, Selles flamboyantes.

La parodie western de Brooks en 1974 était révolutionnaire pour une multitude de raisons. Une grande partie du génie de ce film est venue de l’icône de la comédie stand-up Richard Pryor, qui a écrit le personnage de Mongo, joué par Alex Karras. Dans Selles flamboyantes, Mongo est un gros niais envoyé pour tuer le héros, le shérif Bart. Il est plus un « quoi » qu’un « qui ». Si vous lui tirez dessus, ça le rend juste fou. Il se dirige vers Rock Ridge au sommet d’un taureau géant, ce qui fait fuir tous les habitants de la ville, effrayés. Mongo attache son cheval près du saloon local, auquel proteste une pauvre sève : « Hé, tu ne peux pas garer cet animal là-bas ! C’est illégal.

CONNEXES: Chaque personnage qui meurt dans Masters of the Universe: Revelation


Mongo frappe le cheval.

Mongo s’approche calmement et frappe le cheval de l’homme en plein visage, l’envoyant au sol avec un regard écarquillé de perplexité. S’il y a un Academy Award pour les chevaux, celui-là le mérite pour avoir magnifiquement vendu cette cascade. La grosse brute montrera même sa profondeur poétique lorsqu’il déclarera : « Mongo n’est qu’un pion dans le jeu de la vie. Man-At-Arms partage le même côté philosophique que son compagnon de cheval, car il est plus tard en exil en tant que protecteur bienveillant, arborant des cheveux de samouraï dans l’épisode 3.

Bien que cela puisse être une coïncidence, il semblerait fort à parier qu’un aficionado de la comédie comme Kevin Smith ait rendu hommage à l’une des légendes, Mel Brooks. De plus, ce n’est pas comme s’il y avait une multitude d’autres scènes de coups de poing auxquelles cela pourrait être une référence. Maîtres de l’Univers : Révélation a un surplus d’idées originales, et cet hommage sous le radar l’illustre parfaitement.

Exécutif produit par Kevin Smith, les cinq premiers épisodes magnifiquement animés de Masters of the Universe: Revelation sont désormais disponibles en streaming sur Netflix.


A propos de l’auteur


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*