Un e-mail montre que les citoyens gonflent l’accord de parrainage

[ad_1]

De nouvelles preuves sont apparues qui pourraient prouver que Manchester City a canalisé des millions de livres dans le club pour gonfler la valeur de leurs accords de parrainage afin de tromper les règles du fair-play financier.

La Premier League enquête toujours sur les Citizens pour leur violation présumée de la FFP, qui les a initialement vus exclus de la Ligue des champions pendant deux saisons par l’UEFA. La décision de l’instance dirigeante du football européen a été annulée en appel, mais la saga est loin d’être terminée.

Cheikh Mansour

Les propriétaires de Man City sont accusés d’avoir enfreint les règles pour échapper aux sanctions FFP / Laurence Griffiths / Getty Images

Et le Daily Mail rapporte qu’un e-mail envoyé par un cadre supérieur de l’équipe de sponsoring sportif d’Etihad Airways en avril 2011 pourrait être la preuve dont la Premier League a besoin pour déclarer Man City coupable.

L’e-mail a été adressé à un contact professionnel travaillant dans le département « partenariats » du club, leur demandant de clarifier avec le service des comptes le paiement des frais de parrainage de 12 millions de livres sterling pour la saison 2010/11.


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*