Microsoft Flight Simulator sur PC a maintenant d’énormes améliorations de performances

[ad_1]

Simulateur de vol Microsoft reçoit aujourd’hui sa plus grande mise à jour sur PC, grâce à un nouveau correctif qui améliore considérablement les performances. Le jeu est notoirement exigeant depuis son lancement l’année dernière, mais l’équipe derrière le simulateur s’est fortement concentrée sur l’amélioration de son utilisation du processeur et de la mémoire. Les joueurs PC peuvent désormais télécharger la dernière mise à jour, ce qui devrait améliorer les fréquences d’images sur une variété de matériels.

J’ai testé la mise à jour au cours des deux dernières semaines sur mon propre PC, équipé d’un processeur Intel Core i9-11900K et Nvidia GeForce RTX 3080 Ti, et les améliorations sont stupéfiantes, même sur le matériel de pointe. j’utilise Simulateur de vol Microsoft pour les repères lors de nos examens GPU, et dans la même section survolant Seattle, ma fréquence d’images est passée d’une moyenne de 45 ips à 68 ips. C’est un bond de plus de 50% avec les paramètres ultra activés à 1440p.

Même en survolant des régions comme New York, on constate des améliorations impressionnantes, ma machine réussissant désormais à atteindre une moyenne de 80 images par seconde dans ce qui est généralement une partie très exigeante de Simulateur de vol Microsoft. Les améliorations sont si surprenantes que j’ai dû vérifier deux fois et trois fois mes paramètres pour m’assurer que je fonctionnais réellement à ultra sur tout.

Voler au-dessus de New York se sent maintenant beaucoup mieux.

Dans l’ensemble, le jeu est désormais beaucoup plus fluide avec moins de chutes de fps aléatoires qu’auparavant. En conséquence, il devrait également être beaucoup plus jouable sur une plus large gamme de matériel. Asobo, le développeur de Simulateur de vol Microsoft, a démontré le jeu fonctionnant sur un système plus ancien avec un Intel Core i7-9700K et un RTX 2060 Super plus tôt ce mois-ci. Simulateur de vol Microsoft est passé d’environ 30 images par seconde à près de 60 images par seconde sur ce PC avec le correctif, et l’utilisation du processeur et de la mémoire a également considérablement diminué.

« Nous avons réécrit de nombreuses pièces du moteur … afin d’obtenir les performances maximales de la simulation », a expliqué le PDG d’Asobo, Sebastian Wloch, plus tôt ce mois-ci. L’équipe a principalement travaillé sur les optimisations du processeur, et cela a clairement bien fonctionné.

Tout cela a également été réalisé sans passer à DirectX 12. Alors qu’une version DirectX 12 de Simulateur de vol Microsoft lance sur Xbox Series X / S aujourd’hui, la version PC restera sur DirectX 11. Cela laisse la porte ouverte à encore plus d’améliorations potentielles à l’avenir.

Le prochain passage à DirectX 12 permettra également à Asobo d’introduire le lancer de rayons dans le jeu. Les effets devraient inclure une meilleure eau, des ombres améliorées et les reflets habituels que l’on trouve dans les jeux de lancer de rayons. Asobo n’a pas encore confirmé quand Simulateur de vol Microsoft passera à DirectX 12 sur PC.

« Toutes les améliorations de performances viennent de l’amélioration du simulateur », a confirmé Wloch plus tôt ce mois-ci. « PC n’est pas encore passé à DirectX 12, l’équipe y travaille toujours. Cela peut apporter des améliorations supplémentaires, ou non.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*