Notes des joueurs de l’équipe GB contre le Canada

[ad_1]

L’équipe GB a conservé la première place de son groupe olympique et a organisé une rencontre en quart de finale avec l’Australie après qu’un égaliseur tardif de Caroline Weir leur a valu un match nul 1-1 contre le Canada mardi.

Hege Riise a effectué quatre changements par rapport à l’équipe qui a battu le Japon la dernière fois et la première mi-temps a été assez calme. L’équipe GB a été la plus proche de l’ouverture du score lorsque Rachel Daly a été échappée par Jill Scott, mais a été refusée par un tacle de dernier recours.

Après la pause, le match a pris vie après que le Canada a pointé le nez devant Adriana Leon, qui a terminé cliniquement au deuxième poteau.

Peu de temps après, Weir a presque égalisé, écrasant un effort de la barre transversale puis du poteau. Ellen White – qui n’a pas non plus commencé le match – s’est ensuite rapprochée, tirant un instantané juste à côté. À cinq minutes de la fin, l’équipe GB obtiendrait son égalisation avec le tir de Weir dépassant Stephanie Labbe grâce à une déviation méchante.

Ailleurs dans le groupe E, le Japon a battu le Chili 1-0, ce qui a suffi à lui assurer la troisième place et une place au tour suivant. Le prochain match de l’équipe GB sera contre l’Australie en quarts de finale.

Voici les notes des joueurs de la Team GB de Kashima…

Demi Stokes, Adriana Leon

Stokes était énergique / Atsushi Tomura/Getty Images

Ellie Roebuck (GK) – 5/10 – A dû être renfloué par Millie Bright à la suite d’une erreur quasi fatale en seconde période. A part ça, elle s’en sortait bien.

Lucy Bronze (RB) – 6/10 – Loin de son meilleur niveau. Elle était coupable de quelques touches lâches dans le dernier tiers et aurait peut-être mieux fait pour le but. Impliqué dans l’égalisation.

Millie Bright (CB) – 7/10 – Impressionnant. Elle était bien rangée en possession et a bien fait tous les trucs défensifs. Aussi une menace de coups de pied arrêtés.

Leah Williamson (CB) – 7/10 – Lisez les choses intelligemment pour la plupart. A également joué quelques passes de sondage au milieu de terrain.

Demi Stokes (LB) – 6/10 – A commencé fort, conduisant son équipe dans le dernier tiers et attirant l’attention avec quelques belles touches et centres. Des questions pourraient être posées d’elle pour l’objectif, cependant.

Caroline Weir

Weir a passé un après-midi frustrant / Atsushi Tomura/Getty Images

Jill Scott (CM) – 6/10 – Commencé fort. Cela avait l’air particulièrement bien à l’avenir, échangeant parfois des positions avec Parris. Décollage à l’heure pour un repos bien mérité.

Sophie Ingle (CM) – 6/10 – A fait beaucoup de travail en dehors du ballon. En possession, elle n’a pas fourni beaucoup de pénétration dans le dernier tiers.

Caroline Weir (CM) – 7/10 – N’a pas pu se remettre sur pied et a laissé une énorme chance d’aller mendier en première mi-temps. Compensé cela en saisissant l’égaliseur, bien qu’avec l’aide d’une énorme déviation.

Rachel Daly, Stéphanie Labbe, Ashley Lawrence

Daly s’est rapproché avant la pause / Atsushi Tomura/Getty Images

Rachel Daly (AD) – 5/10 – Fortement impliqué dans la première mi-temps et a eu la meilleure chance de l’équipe GB. Cependant, elle était parfois négligente. Difficile de se débarrasser du sentiment qu’elle aurait dû faire plus avec les opportunités qui s’offraient à elle.

Nikita Parris (ST) – 6/10 – Une démonstration infatigable mais rien de vraiment cassé pour elle. Avait l’air mieux après avoir déménagé large pour accueillir les blancs.

Georgia Stanway (LW) – 5/10 – Quelques excellents échanges avec Stokes sur le côté gauche. Un peu de gaspillage en possession parfois.

Fran Kirby

Kirby a reçu son premier temps de jeu des Jeux olympiques / Harriet Lander/Getty Images

Ellen White – 6/10 – L’Angleterre avait l’air beaucoup mieux avec elle en tête, même si la décision de la laisser au repos était une décision intelligente.

Kim Little – 7/10 – A eu un impact immédiat, semblant créative et causant des problèmes au Canada dès son arrivée.

Fran Kirby – 6/10 – C’est super de la revoir après avoir raté les deux premiers matchs. Un caméo encourageant de 15 minutes.


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*