10 entraînements d’anime réalistes avec des résultats irréalistes

[ad_1]

Les arcs d’entraînement sont des incontournables du genre shonen, mais ils peuvent donner des résultats ridicules. Des camps d’été sur la plage à l’échouage sur un terrain montagneux, les personnages sont soumis à certains des exercices les plus durs que leur corps puisse endurer.

CONNEXES: 10 personnages d’anime Shonen qui vous inspireront à vous entraîner, classés selon leur forme physique

Beaucoup de ces entraînements sont fondés sur des régimes d’entraînement normaux, mais ils peuvent devenir intenses rapidement et les personnages en sortent ridiculement forts. Voici dix exemples d’entraînements réalistes mais avec des résultats irréalistes.

dix L’entraînement « infernal » de Sanji sur l’île de Momoiro (One Piece)


Image caractéristique Sanji en cours d'exécution

Une pièce les fans connaissent les capacités de combat de Sanji. Tout au long de l’anime, il a montré qu’il avait une force incroyable dans ses jambes. Aux côtés de Zoro, Franky, Usopp et Nami, il n’est pas un utilisateur de Devil Fruit ; ses capacités peuvent sembler un peu étranges par rapport aux autres pirates du chapeau de paille qui utilisent leurs pouvoirs du fruit du diable ou une forme d’armement. Sanji s’est retrouvé sur l’île de Momoiro, où il a passé le plus clair de son temps à fuir les habitants pendant deux ans.

Ce qui est à la fois hilarant et ridicule, c’est que c’est tout ce que Sanji fait : courir à travers la plage, les forêts, partout. Peu importe le terrain ou les conditions météorologiques les plus rudes, c’est ainsi qu’il passe la majeure partie de son entraînement « infernal ». Le résultat est des jambes si fortes qu’elles peuvent casser le cou d’un Pacifista en un seul coup de pied.

9 L’entraînement de Zoro en général (One Piece)


Les images présentent la musculation Zoro

Il y a eu plusieurs scènes de Zoro faisant de l’haltérophilie pendant son temps libre s’il n’est pas assommé quelque part sur le navire. Il passera du temps dans un coin tranquille, soulevant ses haltères habituels (qui sont certes gigantesques) et pratiquant ses coups d’épée.

CONNEXES: One Piece: 10 pirates qui devraient s’entraîner plus dur

Bien qu’il ne soit pas un utilisateur de Devil Fruit, Zoro montre une force folle sur le champ de bataille. De la coupe en deux d’un navire à la super vitesse, il rivalise avec le CP9, les utilisateurs de Devil Fruit de type Zoan et même les Fishmen, des créatures naturellement dix fois plus fortes que l’humain moyen. Complétée par les compétences d’épée qu’il a apprises depuis son enfance, c’est un combattant qui vaut la peine d’être redouté.

8 Entraînement de Haiji et Kakeru (Courir avec le vent)


L'image de gauche présente Kakeru ;  l'image de droite présente l'équipe en cours d'exécution

Courir avec le vent est une séance d’entraînement complète pour le Hakone Ekiden, l’un des marathons de relais universitaires les plus célèbres du Japon. Il suit un groupe d’étudiants déformés qui parcourent la piste et les rues, dirigés par les coureurs expérimentés Haiji Kiyose et Kakeru Kurahara, pour se mettre à la hauteur. Bien que l’entraînement soit assez simple – il suffit de courir – c’est toujours choquant quand leur équipe parvient d’une manière ou d’une autre à se qualifier pour le Hakone Ekiden, battant d’autres équipes qui ont des années d’expérience et d’entraînement.

7 L’entraînement de Kenichi est un gros entraînement (Kenichi : le disciple le plus puissant)


Les images présentent la formation Kenichi

Ceux qui ont regardé Kenichi : le plus puissant des disciples saurez que la plupart de cet anime est un gros entraînement. Après avoir appris les bases de Miu, un autre étudiant en arts martiaux, Kenichi domine un membre de haut rang du club de karaté de l’école. Alors il semble qu’il soit jeté aux loups ; les délinquants de l’école lui ont mis une cible dans le dos.

L’anime se concentre fortement sur la formation continue de Kenichi. Avec les conseils de plusieurs maîtres d’arts martiaux, il fait face à des défis complexes, presque mortels, et à des adversaires hostiles dans sa quête pour devenir plus fort. C’est très semblable Le Karaté Kid mais avec le délinquant occasionnel balançant leurs poings autour.

6 La formation de Rei en tant que nouveau membre du club de natation Iwatobi (gratuit !)


L'image de gauche montre Rei dans l'équipe d'athlétisme ;  l'image de droite présente Rei presque en train de se noyer

Rei était sûr que sa transition vers le Iwatobi Swim Club en Free! irait bien en tant qu’ancien membre du club d’athlétisme. Avec quelques ajustements dans son régime habituel, il s’attendait à rattraper les autres membres en utilisant son intelligence des livres et son expérience dans le sport. Il commence par les mêmes exercices de respiration et étirements, suivis de mouvements d’entraînement à l’extérieur de la piscine. Cela semble assez simple, mais ce n’est pas suffisant lorsque le club décide de participer au prochain relais de natation.

CONNEXES: 10 athlètes d’anime qui gagneraient gros aux Jeux olympiques

Rei parvient à se débrouiller avec ses coéquipiers expérimentés, malgré le fait qu’il y a quelques semaines à peine, il ne pouvait même pas se maintenir au-dessus de l’eau. Il est beaucoup plus confiant dans son coup de papillon, son endurance et son imperméabilité augmentent de façon exponentielle en si peu de temps.

5 Entraînement de l’enfance de Gintoki (Gintama)


L'image de gauche montre un enfant Gintoki et Shoyo ;  l'image de droite présente un Gintoki sanglant

Gintoki Sakata est beaucoup plus fort qu’on ne le croit. Mis à part son immaturité et ses singeries fréquentes, il n’est pas un poids léger. En tant qu’élève du dojo de Shoyo Yoshida à Gintama, il apprit tout ce qu’il y avait à savoir sur l’épée et les bases académiques. Shoyo a appris à Gintoki et à ses amis tout ce qu’il savait jusqu’à son malheureux meurtre.

Malgré ses compétences très basiques à l’épée, Gintoki lui vaut toujours le surnom de « Démon blanc ». Il domine facilement même l’adversaire le plus fort avec une force et une endurance surhumaines lorsqu’il ne porte qu’une épée d’entraînement en bois. À chaque combat, Gintoki perd une quantité impie de sang mais n’a aucun problème à rester debout.

4 Entraînement de la classe 3-E pour tuer Koro-Sensei (salle de classe de l’assassinat)


L'image de gauche présente Nagisa et Karma ;  l'image de droite présente la formation des étudiants 3-E

Classe de l’assassinat est exactement ce qu’il paraît : il oppose les élèves à leur professeur surpuissant et dangereux, Koro-Sensei. La classe 3-E doit s’unir pour tuer Koro-Sensei et empêcher l’humanité d’être détruite. Cependant, 3-E n’est pas exactement la meilleure classe ; en fait, ce sont les pires de leur année en termes de notes et d’activité physique.

Koro-Sensei est plus qu’heureux de donner un coup de main – ou, un tentacule. L’ensemble de l’anime englobe cette session de formation massive, enseignant aux étudiants 3-E sous-performants l’art de l’assassinat. Pour aggraver les choses, ils sont pressés par le temps.

3 Entraînement de Yusuke avec Genkai (YuYu Hakusho)


L'image de gauche présente Yusuke et Genkai ;  l'image de droite montre Genkai frappant Yusuke

Le délinquant malin Yusuke Urameshi a grandi en lançant des coups de poing avec n’importe quel étranger qui se présente à lui, et il gagne facilement toutes ses bagarres de rue sans accroc. Mais il rencontre son partenaire avec Spirit Master Genkai, une petite vieille dame immensément puissante. Yusuke passe six mois à Yu Yu Hakusho avec Genkai, enfermé dans son complexe caché dans la montagne, apprenant les bases de ses capacités spirituelles et physiques.

Chaque fois que Yusuke se trompe ou répond, Genkai est plus que généreuse dans ses instructions, distribuant des mots durs et des coups de poing encore plus durs. En supposant que Genkai n’ait jamais eu d’élèves, ses méthodes d’enseignement sont peu orthodoxes et maladroites mais bien intentionnées. Et Yusuke est le produit de son excellent enseignement, avec les bleus et les égratignures pour le prouver, et est devenue une combattante incroyablement forte avec des capacités surhumaines.

2 L’entraînement de Naruto sur le mont Myoboku (Naruto)


L'image de gauche présente l'entraînement de Naruto ;  l'image de droite présente Naruto comme une grenouille partielle

Naruto se rend au mont Myoboku pour participer aux mêmes techniques que Jiraya apprises dans sa jeunesse. Assis au sommet d’un sommet de haute montagne, il doit s’équilibrer sur une dalle de pierre et méditer pendant des heures. Une pause dans la concentration a déclenché une transformation permanente de grenouille. Bien sûr, Naruto a Fukasaku pour lui tenir compagnie et parfois le transformer.

Bien que la formation semble assez simple, en raison de ses réserves élevées de chakra, Naruto maîtrise rapidement cet exercice de méditation et gagne le mode Sage en moins de temps que Jiraya.

1 Entraînement de héros de Saitama (One Punch Man)


L'image de gauche montre Saitama chauve ;  l'image de droite présente un Saitama sanglant

La formation de héros médiocre de Saitama de Un coup de poing est célèbre dans l’anime. Interrogé sur le secret de son succès, il dit simplement qu’il a fait cent pompes, redressements assis et squats, ainsi qu’une course de 10 kilomètres chaque jour. Cela n’a aucun sens que cet entraînement lui ait permis d’éliminer n’importe quel adversaire d’un coup, peu importe leur taille ou leur puissance, mais cela fait partie du charme comique de la série.


personnages d'anime tout s'est mal passé


Prochain
10 Anime où tout s’est mal passé pour le personnage principal


A propos de l’auteur


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*