Un flic partage la menace de messagerie vocale qu’il a reçue lors d’un témoignage sur l’émeute du Capitole aux États-Unis

[ad_1]

Un officier de police de Washington, DC, qui a été battu et choqué lors de l’émeute du Capitole américain le 6 janvier a partagé un message vocal qu’il a reçu mardi d’un partisan de Donald Trump.

Dans une interview avec Don Lemon de CNN, l’officier Michael Fanone a diffusé un message qui, selon lui, a été laissé sur son téléphone alors qu’il témoignait à Capitol Hill plus tôt dans la journée sur ce qu’il a vécu pendant l’insurrection.

« Tu veux un Emmy ? Et Oscar ? Qu’essayez-vous d’aller ici ? » demanda l’appelant. « Vous êtes tellement plein de merde », a-t-il ajouté, avant d’utiliser une insulte homophobe et plusieurs grossièretés.

Écoutez le message complet ci-dessous :

Fanone a déclaré que sa réaction immédiate à la messagerie vocale était la suivante : « C’est ce qui arrive aux gens qui disent la vérité dans l’Amérique de Trump. »

Le 6 janvier, Fanone a été choqué à plusieurs reprises avec un pistolet paralysant et battu avec des tuyaux métalliques tout en défendant le Capitole contre la foule cherchant à renverser la certification de la victoire électorale de Joe Biden. Il a subi une crise cardiaque et une commotion cérébrale et vit depuis avec un traumatisme crânien et un trouble de stress post-traumatique.

L’un des principaux défenseurs d’une enquête sur le 6 janvier, Fanone a critiqué les républicains colportant l’histoire révisionniste sur ce qui s’est passé. Parler de l’émeute et interpeller ceux qui la nient ont fait de lui une cible régulière des critiques de droite.

Fanone a également attiré la colère des personnalités de Fox News, Tucker Carlson et Laura Ingraham, qui se sont tous deux moqués de lui à l’antenne mardi soir. Ingraham a même remis des prix fictifs pour les meilleures performances des participants à l’audience du comité restreint de la Chambre, y compris à plusieurs policiers qui ont été blessés lors de l’attaque.

.
[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*