GLAAD publie une déclaration en réponse aux commentaires homophobes de DaBaby

[ad_1]

GLAAD (Alliance gay et lesbienne contre la diffamation) a publié mercredi une réponse concernant les remarques homophobes de DaBaby lors de sa performance à Rolling Loud Miami ce week-end.

« La rhétorique utilisée par DaBaby est inexacte, blessante et préjudiciable à la communauté LGBTQ et aux quelque 1,2 million d’Américains vivant avec le VIH », a écrit DaShawn Usher, directeur associé des communautés de couleur pour GLAAD, dans un communiqué publié. passant par Twitter. « Il est essentiel que DaBaby et ses fans apprennent que les personnes vivant avec le VIH aujourd’hui, lorsqu’elles suivent un traitement efficace, mènent une vie longue et saine et ne peuvent pas transmettre le VIH. »

DaBaby a mal tâté sa réfutation initiale du contrecoup, arguant que ce qu’il dit lors de ses spectacles en direct est réservé à lui-même et au public. Il a ensuite poursuivi en affirmant que «mes fans gays n’ont pas eu le putain de sida», avant de qualifier d’autres homosexuels qui ne sont pas ses fans de «junkies».

Lorsque le natif de Charlotte a finalement publié des excuses confuses, il a comparé le contrecoup à ses commentaires sur la sensibilisation du public à la brutalité policière, ainsi qu’à une diatribe décousue sur les individus et les entreprises qui profitent des rappeurs noirs et de leur influence culturelle.

« Alors que DaBaby a fait des tentatives aléatoires pour « s’excuser », des mesures doivent être prises pour une responsabilité totale et des changements pour faire mieux à l’avenir », a poursuivi Usher. « Cela confirme en outre ce que GLAAD a rapporté l’année dernière dans l’étude sur l’état de la stigmatisation du VIH que la stigmatisation et la désinformation autour du VIH sont répandues et qu’il y a beaucoup de travail à faire pour éduquer le public, y compris les artistes. »

TI a défendu le droit de DaBaby de cracher des informations erronées sur les personnes vivant avec le VIH, en écrivant dans les commentaires : « Si Lil Nas X peut botter sa merde en paix… DaBaby devrait le faire aussi. Tip a contesté les personnes l’accusant d’être homophobe et en a parlé sur Instagram Live.

« Vous ne pouvez rendre personne homophobe », a-t-il déclaré, par XXL. « Ce n’est pas parce que je suis fier de ce que je suis que je déteste ce que vous êtes, point final. Il n’y a aucun moyen d’embrouiller ou de tordre ça. Il n’y a pas de haine. Il n’y a pas de haine là-dedans, bruh.

Pendant ce temps, le père de Lil Nas X, Robert Stafford, s’est également impliqué dans la conversation, suggérant que DaBaby « assis vous avez eu votre temps ».


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*