Le comté de Miami-Dade est le dernier à revoir les exigences en matière de masques au milieu de la vague de variantes Delta

[ad_1]

Le comté de Miami-Dade exigera que tous les résidents portent des masques à l’intérieur des installations du comté, à compter de maintenant, au milieu de l’augmentation des cas de COVID-19 liés à la souche delta hautement transmissible du coronavirus.

Le maire Daniella Levine Cava a déclaré que les nouveaux mandats interviennent au milieu d’une augmentation «alarmante» des cas de COVID-19 dans la région, y compris une augmentation des résultats de tests positifs et des hospitalisations. Le maire démocrate a déclaré que presque toutes les admissions concernaient des résidents non vaccinés.

« Les faits sont clairs : la grande majorité de ceux qui se retrouvent maintenant à l’hôpital en raison de COVID-19 ne sont pas vaccinés, et beaucoup sont par ailleurs des jeunes en bonne santé dans la vingtaine, la trentaine et la quarantaine », a écrit Levine Cava sur Twitter. « Nous sommes allés trop loin et avons trop sacrifié pour revenir en arrière maintenant. Notre économie commence tout juste à rebondir et il est essentiel que nous nous appuyions sur les progrès que nous avons réalisés. Nous devons tous faire notre part pour contrôler la propagation et assurer la sécurité de nos proches et de notre communauté pour aller de l’avant. »

Chaque État du pays connaît une augmentation des cas de coronavirus, bien que le pays soit depuis des mois dans une campagne de vaccination de masse. Une grande majorité de ces cas, 83% la semaine dernière, sont liés à la variante delta, qui a bouleversé les plans de réouverture et incité les Centers for Disease Control and Prevention à recommander à nouveau des masques dans certaines régions du pays, quel que soit le statut vaccinal .

Les responsables de la santé publique ont souligné que les vaccins restent une mesure très efficace pour prévenir les cas graves et les décès associés au COVID-19, même contre la variante delta. La directrice du CDC, le Dr Rochelle Walensky, a passé les dernières semaines à décrire la phase actuelle du virus comme une « pandémie des non vaccinés », publiant des statistiques troublantes montrant que 97% des hospitalisations sont parmi celles qui n’ont pas été protégées. par un vaccin.

Levine Cava a ajouté qu’elle recommandait fortement à « tout le monde de porter des masques dans les grandes foules ou les espaces fermés, en particulier autour des personnes que nous ne savons pas être vaccinées ». Le maire a également appelé les entreprises à rétablir les politiques COVID-19 et a encouragé ceux qui ne se sont pas encore fait vacciner à le faire.

.
[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*