Le maire d’Atlanta, Keisha Lance Bottoms, émet un mandat de masque

[ad_1]

Le maire d’Atlanta, Keisha Lance Bottoms, a émis mercredi un mandat exigeant que tous les résidents portent un masque à l’intérieur dans un lieu public, par Atlanta Journal-Constitution. La décision intervient alors que la Géorgie a connu une augmentation constante des cas de COVID-19 en raison de la prévalence de la variante delta à travers le pays.

« Les experts en santé publique sont massivement d’accord, et les données ont prouvé, que le port d’un couvre-visage aide à ralentir la propagation de ce virus mortel », a déclaré Bottoms dans un communiqué. « Alors que les taux de COVID-19 augmentent, nous devons rester vigilants, porter un masque, suivre les directives du CDC et d’autres mesures pour assurer la sécurité et le bien-être de nos communautés. »

La décision intervient un jour après qu’il a été signalé que le CDC envisageait une révision des directives sur les masques, qui recommanderait que les personnes, vaccinées incluses, « reprennent le port de masques à l’intérieur dans certaines circonstances ». Le directeur du CDC, le Dr Rochelle Walensky, a déclaré plus tôt ce mois-ci que la récente augmentation des cas peut être liée à ceux qui ont choisi de ne pas recevoir le vaccin.

« Cela devient une pandémie de non vaccinés », a déclaré Walensky. « Nous assistons à des flambées de cas dans certaines parties du pays qui ont une faible couverture vaccinale, car les personnes non vaccinées sont à risque et les communautés entièrement vaccinées se portent généralement bien. »

Le ministère de la Santé publique de Géorgie a signalé la semaine dernière que la moyenne sur 7 jours pour les nouveaux cas de COVID-19 a éclipsé 1 000 pour la première fois depuis fin mars, tandis que les hospitalisations sont les plus élevées. depuis avril. Selon FOX 5 Atlanta, sept comtés de Géorgie étaient considérés comme des « zones de danger delta », tous, à l’exception du comté de Heard, sont situés dans la partie sud de l’État.

Le maire de Savannah, Van Johnson, a annoncé lundi que les mandats de masques étaient rétablis en réponse à ce qu’il a appelé un pic « fort et alarmant » de cas. Mercredi, 38% de la population géorgienne est entièrement vaccinée et 45% ont reçu au moins une dose.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*