Sneaker Botters Exploit Travis Scott x Fragment x Air Jordan 1 Release

[ad_1]

Après des mois de préparation, la collaboration Air Jordan 1 High de Travis Scott et Fragment Design a finalement été publiée via une tombola sur le site Web du rappeur de Houston hier. Pour la majorité des acheteurs, un e-mail de paiement signifiant une participation réussie au tirage au sort et donnant la possibilité d’acheter une paire n’est jamais arrivé, mais certains participants prétendent avoir eu le dessus pour sécuriser plusieurs paires de la collaboration convoitée grâce à des bots.

Peu de temps après la clôture de la tombola hier soir, l’utilisateur @7zarc sur Twitter a publié une capture d’écran affirmant qu’ils avaient participé avec succès au tirage au sort 25 000 fois à l’aide d’un logiciel de bot automatisé appelé Linear AIO. En guise de suivi, ils ont publié une capture d’écran montrant une poignée de transactions en attente suggérant qu’ils ont pu acheter les baskets.

Un tweet similaire, supprimé depuis, d’un utilisateur de Twitter @aycdjake a montré une capture d’écran d’un bot qui a créé 32 000 entrées. Le même utilisateur a publié un autre tweet, qui a également été supprimé par la suite, montrant une boîte de réception avec 87 nouveaux messages pour les paiements sur des paires de Travis Scott x Fragment Design x Air Jordan 1.

Cela a suscité la frustration des fans de Travis sur la chaîne Discord de Cactus Jack et sur Twitter, où les utilisateurs ont publié des liens vers les tweets des botteurs et se sont plaints de la compromission de la publication. Beaucoup d’entre eux ont tagué Travis Scott, espérant qu’alerter le rappeur empêcherait en quelque sorte les utilisateurs de bots et les revendeurs d’acheter les chaussures.

Avec un prix de détail suggéré de 200 $, le Travis Scott x Fragment Design x Air Jordan 1 se vend actuellement entre 2 000 $ et 3 000 $ sur des sites de pièces de rechange comme StockX et GOAT.

Il n’est pas clair si les botteurs qui ont compromis la sortie verront réellement leurs paires expédier, et il est difficile de vérifier leurs affirmations, en particulier compte tenu du trolling fréquent qui se produit sur les réseaux sociaux pour les grosses sorties comme celle-ci. Mais l’incident a de nouveau attisé les craintes qu’il soit presque impossible d’acheter manuellement une paire de baskets limitées en ligne.


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*