L’application audio Fireside fondée par Mark Cuban demande à ses propres utilisateurs d’investir

[ad_1]

L’application audio Fireside, financée et cofondée par Mark Cuban, n’a pas encore été lancée publiquement, mais elle demande déjà de l’argent aux créateurs limités de sa plate-forme. Dans un e-mail envoyé aux utilisateurs tard hier soir et consulté par Le bord, la co-fondatrice et PDG Falon Fatemi dit qu’elle et l’équipe acceptent des investissements jusqu’au mois d’août de toute personne intéressée.

« Si vous croyez en notre vision, c’est votre chance d’en faire partie », écrit-elle. « Mettez votre argent là où est votre bouche 🙂 (Nous l’avons fait.) »

L’e-mail indique que plus de détails sont à venir et ne divulgue pas les conditions de l’accord, le fonctionnement des investissements, la valorisation de l’application ou le montant que l’équipe espère collecter. Mais l’e-mail fait également quelques autres annonces sur l’avenir de l’application et sa vision.

La semaine prochaine, lors de la conférence Podcast Movement, Fatemi a déclaré qu’elle et Cuba monteraient sur scène pour annoncer un partenariat avec le service d’hébergement de podcasts Libsyn. Comme Le bord signalé en mars, Fireside héberge des discussions audio en direct de la même manière que Clubhouse et permet aux utilisateurs d’enregistrer ces conversations. L’équipe avait dit aux créateurs qu’elle prévoyait de leur permettre de distribuer leurs fichiers sous forme de podcasts basés sur RSS, et le partenariat Libsyn semble être la solution pour atteindre cet objectif. Fatemi dit que les utilisateurs pourront éventuellement distribuer leurs émissions sous forme de podcast avec «un robinet».

De plus, elle dit que l’équipe a conclu un accord avec la société de matériel audio Rode pour offrir aux utilisateurs des remises sur divers équipements. Encore une fois, aucun détail n’a été fourni.

Un porte-parole de Fireside a refusé de commenter. Nous avons également contacté Libsyn et Rode et nous mettrons à jour si nous avons des nouvelles.

Pendant ce temps, l’application Fireside a été lancée sur iOS la semaine dernière dans une version bêta fermée. Les utilisateurs qui téléchargent l’application peuvent s’inscrire avec leur numéro de téléphone et leur e-mail pour essayer de sortir de la liste d’attente. Fatemi écrit dans son courrier électronique que l’application ne ressemble pas du tout à Clubhouse, Facebook Live Audio Rooms ou Twitter Spaces.

« Comme beaucoup d’entre vous le savent, les premières spéculations médiatiques nous ont classés à tort dans l’audio social – comme beaucoup d’entre vous l’ont déclaré, nous créons une toute nouvelle catégorie », écrit-elle. Quelle est exactement cette nouvelle catégorie, je ne sais pas. Vous pouvez voir une bande-annonce pour l’application ci-dessous, qui se concentre sur les créateurs numériques propriétaires de leur travail.

Pourtant, malgré les objectifs de propriété de Fireside, le bulletin de podcasting Podnews signalé la semaine dernière que certains des termes de l’application se démarquaient comme non conviviaux pour les créateurs. Notamment, Fireside et les parties associées peuvent utiliser les « enregistrements, y compris votre nom et votre image, à des fins commerciales et non commerciales (y compris la création de NFT), y compris pour utiliser, reproduire, distribuer et concéder sous licence à des tiers conformément aux Conditions d’utilisation, sur quelque support que ce soit, actuel ou futur, sans autre compensation ni autorisation.

Les termes semblent également donner à Fireside la propriété ultime des enregistrements qui se produisent dans l’application, et une clause d’arbitrage est également incluse. Certains de ces détails peuvent être standard, mais encore une fois, ils se démarquent en raison de l’intérêt déclaré de Fatemi à libérer les créateurs des accords de propriété contraignants.

On ne sait pas quand Fireside sera lancé publiquement, sans doute le détail que tout le monde veut entendre.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*