Dana pensait qu’Oscar me «détruirait» – Georges St-Pierre explique comment White a mis fin au combat contre De La Hoya

[ad_1]

Il y a trois mois, la nouvelle a éclaté au sujet de l’UFC mettant fin à un prétendu match de boxe entre Oscar De La Hoya et Georges St-Pierre. Et même à cette époque, il était évident qu’il y avait beaucoup à démêler de cette histoire.

Quelques bribes de détails ont commencé à germer dans les mois suivants. L’une était que le combat était censé être pour la charité. Un autre était qu’il y avait un ensemble de règles spéciales prévu pour rendre le combat « moins dangereux ». Mais peut-être que l’information la plus cruciale qui reliait les points était que St-Pierre était apparemment toujours sous contrat avec l’UFC, des années après avoir pris sa retraite.

Au cours de l’épisode de retour de cette semaine de L’heure du MMA, St-Pierre s’est assis avec Ariel Helwani pour dévoiler tous les détails qui se sont passés dans les coulisses. La plupart concernaient ses conversations avec le président de l’UFC, Dana White.

St-Pierre a d’abord révélé la raison initiale de White pour laquelle il « détestait » l’idée d’un combat contre De La Hoya.

J’ai même appelé Lorenzo pour essayer de convaincre Dana. Lorenzo aimait l’idée, mais Dana n’en voulait pas. Je savais qu’il détestait Oscar, mais je lui ai dit : ‘Écoute, je vais faire mal paraître Oscar parce que je suis en pleine forme. Je suis resté en pleine forme tout le temps. Et je vais faire un camp d’entraînement de boxe complet avec Freddie Roach et ses champions du monde là-bas. Je serai donc très bien préparé.

Au début, il me dit que la raison pour laquelle il ne le voulait pas, c’est parce que cet Oscar me détruirait essentiellement dans un match de boxe. Et j’ai eu de bons arguments. Je lui ai dit que je crois qu’Oscar a plus de kilométrage que moi. Il n’est plus à son apogée.

Je suis resté occupé tout le temps, je suis toujours en pleine forme. Je vais être très bien préparé et je prends ce combat très au sérieux. Si je le fais, c’est parce que c’est mon nom, mon image qui s’y rattache, donc je le ferai à 100%.

Et j’ai dit à Dana, j’ai dit ‘s’il y a un combattant de MMA qui peut aller à la boxe et bien paraître dans cette situation, ce serait moi.’ Parce que nous avons vu ce qui s’est passé avec Ben Askren et certains des autres gars.

St-Pierre dit que White a repris sa raison initiale puis est revenu avec une nouvelle.

Il est revenu avec l’argument que, oh non, ce n’est pas parce qu’il pense qu’Oscar va gagner. Il pense que c’est parce qu’il n’aime pas le fait que Triller me prenne et gagne de l’argent sur mon dos, alors que je suis toujours sous contrat avec l’UFC.

L’histoire ne s’arrête pas là. Comme St-Pierre l’a expliqué, White est revenu avec une contre-offre, qu’il pense être quelques années trop tard.

Alors ce que dit Dana – écoutez ça – il est revenu et il m’a demandé si je voulais combattre Khabib. J’ai dit à Dana que c’était très étrange pourquoi tu ne voulais pas faire le combat quand on te l’a demandé il y a quelques années. Pourquoi c’est maintenant ? Il a dit: « Oui, parce que Khabib n’était pas à la retraite et qu’il n’était pas le même gars qu’il était, maintenant, tout a du sens. »

Je lui ai dit : ‘Je vais y réfléchir.’ Et j’attends.

Il s’avère que peu de temps après, j’ai vu dans les médias des gens dire : « Oh, maintenant Khabib, il ne veut pas me combattre parce que j’ai demandé le combat avec Khabib. »

Je n’ai jamais demandé le combat avec Khabib, c’est Dana White qui est probablement allé voir Khabib et Ali Abdelaziz et leur a dit « Georges veut combattre Khabib ». Nous avons demandé il y a longtemps, mais je n’ai plus demandé. Je n’ai plus imploré ce combat. Nous sommes tous les deux à la retraite et je vais bien.

La tournure déroutante des événements et le moment choisi pour l’offre ont amené St-Pierre à proposer ses propres théories.

Donc je crois en la stratégie derrière ça parce que c’est ce que je pensais qui se passait… Dana White (a pris) beaucoup de chaleur pour ne pas me laisser me battre (De La Hoya) des médias. Alors il m’a demandé de combattre Khabib parce qu’il attendait une réponse négative de ma part.

Il aurait donc eu un bon argument, une bonne raison de dire aux médias « Georges a refusé de se battre pour nous donc je ne vais pas le laisser se battre pour quelqu’un d’autre. » C’est la raison pour laquelle j’ai attendu de voir ce qui s’est passé. Et il s’avère que j’avais raison, je crois.

Khabib a refusé mais cela ne voulait pas dire que j’allais dire oui. Le promoteur, c’est comme ça qu’ils font, ils en tirent de l’argent. Les promoteurs et beaucoup de managers, ils ont un pourcentage de l’argent, donc ils gagnent de l’argent sur les combats. C’est ce qu’ils font. Et nous savons que Dana est probablement le meilleur promoteur de tous les temps, en termes de promotion d’un combat.

Ils ne l’auraient pas fait avant parce qu’ils pensaient qu’ils auraient probablement pu garder Khabib pour plus de combats. Ils préfèrent gagner moins (d’argent), mais plus de combats avec lui qu’un grand combat et c’est tout. C’est ce que je crois.

St-Pierre, maintenant âgé de 40 ans, dit qu’il est toujours prêt à participer à un «combat de nouveauté pour la charité» une fois qu’il sera libéré de son contrat UFC dans deux ans.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*