Le groupe pétrolier OPEP+ envisagerait de suspendre la Russie de l’accord

Certains membres de l’alliance énergétique OPEP+ envisagent de suspendre la Russie d’un accord de production pétrolière, a rapporté le Wall Street Journal, citant des délégués anonymes de l’OPEP.

Cela survient à un moment où la Russie, leader non membre de l’OPEP, un acteur majeur sur les marchés mondiaux de l’énergie, fait face à un déluge de sanctions occidentales et à une interdiction partielle du pétrole de l’Union européenne à la suite de l’assaut en Ukraine.

Les délégués de l’OPEP seraient préoccupés par la pression économique croissante sur la Russie et sa capacité à pomper plus de brut pour refroidir la flambée des prix.

Avresco a contacté un porte-parole du ministère russe de l’énergie et de l’OPEP pour commentaires.

Les pays de l’OPEP et non-OPEP doivent discuter jeudi de la prochaine phase de la politique de production.

Lisez l’article complet du WSJ ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*