Bob Saget a partagé des pensées obsédantes sur la mortalité des mois avant une mort prématurée

Bob Saget a discuté de ses réflexions sur la mortalité et comment la perte de sa famille l’a « changé » moins d’un an avant sa mort, selon une interview récemment publiée.

Saget, qui s’est entretenu avec l’animateur du podcast « Til This Day » Radio Rahim en mai 2021, a donné un aperçu de ses expériences avec la mort, y compris les pertes dont il se souvient depuis son enfance, a rapporté People.

L’interview a été publiée mardi, cinq mois après la mort de Saget le 9 janvier.

« Je suppose que la thérapie, avoir trois enfants, voir des gens mourir au cours des dernières années, la mortalité, tout cela m’a heureusement changé », a déclaré Saget à Radio Rahim.

« Mes enfants me disent, ‘Papa, tu es différent. C’est tellement agréable de te voir grandir.

Saget, dans l’interview, a également évoqué le fait d’aider son père à préparer un discours pour un enterrement familial.

« Vous parlez aujourd’hui des gens quand ils sont partis », a déclaré Saget.

«Il a prononcé le meilleur discours … il l’a écrit, mais j’ai juste déplacé les choses comme vous le faites pour les gens, surtout quand ils sont en deuil. Et sa fin était quelque chose comme, ‘Je te verrai dans 30 ans, Joe.’ Et c’est bien de conclure avec quelque chose de doux qui fait ressentir l’amour aux gens.

Saget a rappelé les décès de son enfance alors qu’il n’avait que 9 ans, selon Gens, ainsi que la mort de ses deux sœurs.

« Il y a tellement de douleur, et mes parents ne pouvaient pas y faire face », a-t-il poursuivi. « Et chaque fois qu’ils ont finalement commencé à essayer de se regrouper, quelque chose d’autre de terrible s’est produit. Et puis une de mes soeurs [Gay] a contracté cette maladie, la sclérodermie, en 1994. »

Dans une interview « CBS Mornings » l’année dernière, il a également parlé de la mort de Gay des suites d’une maladie auto-immune et a déclaré que l’humour était le « seul moyen » pour sa famille de survivre.

Il est décédé le même jour que le 75e anniversaire de sa défunte sœur, a rapporté People.

Le comédien s’impliquerait dans la Scleroderma Research Foundation, une organisation à but non lucratif pour la recherche, en tant que membre du conseil d’administration. Il a qualifié cela de « l’œuvre de sa vie ». Il a déclaré à Radio Rahim que sa sœur avait inspiré le film ABC « For Hope », dans lequel Dana Delany jouait une femme atteinte de sclérodermie.

Vous pouvez écouter la première partie de l’interview en trois parties de Saget avec Radio Rahim ci-dessous. L’intégralité de l’interview est sur la plateforme de podcast Luminary.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*