France/Autriche : Les notes des Bleus

Football – Equipe de France

France/Autriche : Les notes des Bleus

Publié le 22 septembre 2022 à 23h00 par La rédaction

Ce jeudi, la France affrontait l’Autriche en Ligue des Nations. Une rencontre remportée par les hommes de Didier Deschamps (2-0) grâce notamment à Kylian Mbappé et Olivier Giroud, mais d’autres joueurs se sont illustrés. Voici les notes des Bleus pour cette rencontre contre les Autrichiens.

Mike Maignan (5) : Titulaire en l’absence de Lloris, Maignan aura vécu une mi-temps très tranquille, sans avoir à travailler. Blessé, le Milanais a cependant dû sortir à la mi-temps et il a été remplacé par Alphonse Areola (5). Et le portier West Ham a également vécu 45 minutes pendant lesquelles il n’a eu aucun arrêt à faire.

Benoît Badiashile (6.5) : Première titularisation pour le Monégasque et c’est réussi. En effet, Badiashile a donné une prestation très intéressante. Très solide dans les duels et ses interventions, le néo-international a aussi été précieux grâce à ses qualités de récupération, que ce soit à courte ou longue distance.

Raphaël Varane (6) : De retour avec les Bleus après avoir raté les derniers rassemblements, Varana montré qu’il était revenu à un très bon niveau. En effet, le joueur Manchester United s’est montré rassurant, couvrant très bien ses deux amis de la défense centrale quand ça pouvait passer dans leur dos.

Jules Koundé (Non classé): Malheureusement pour le Barcelonais, le match a été très court. touché physiquement, Bloqué a rapidement dû céder sa place (23e). Remplacé par Guillaume Saliba (5). Le joueur deArsenal aura fait une rentrée très assidue. Bien concentré, Saliba n’a été que très rarement pris au dépourvu.

Ferland Mendy (5) : Ayant toute la voie de gauche pour lui tout seul, le joueur Real Madrid était assez discret, lui qui a pourtant de très bonnes qualités offensives. Bien que Mendy a tenté de faire, les différences obtenues ont été rares.

Aurélien Tchouameni (7) : Dans la lignée de ses performances avec le Real Madrid, Tchouameni était impressionnant. Patron du milieu de terrain, l’international français a gratté pas mal de ballons. Précieux défensivement, Chouameni a également montré qu’il pouvait très bien se projeter. Il a d’ailleurs été tout proche du but grâce à un sublime retour, qui a finalement heurté la barre transversale (35e).

Youssouf Fofana (6.5) : Comme Badiashile, Fofana a également réussi sa grande première avec les Bleus. Au milieu de terrain, le joueurAS Monaco était très actif. Près de Chouameniil a formé un très bon duo et s’est fait remarquer en harcelant l’adversaire et en appuyant à de nombreuses reprises, ce qui a permis aux Bleus de récupérer les ballons.

Jonathan Clauss (5.5) : Libre dans son couloir droit, le joueur duSUR a montré tout au long de la rencontre ses très belles qualités d’attaquants. Plusieurs fois, clause s’est retrouvé en position centrale, même s’il a manqué de précision dans l’avant-dernier geste. Les Marseillais se sont aussi retrouvés devant les buts, ratant cependant une très belle occasion (52e). Très bon offensivement clause cependant, a pu être un peu plus fébrile en matière de défense.

Antoine Griezmann (6) : Jamais avare d’effort, Griezmann était très agité, comme d’habitude. En difficulté auAtlético, le numéro 7 des Bleus a réussi ce soir. Aux commandes du jeuEquipe de France, Griezmann multiplia les décalages et il finit par être décisif en délivrant un centre parfait pour Olivier Giroud, auteur du deuxième but des Bleus. Remplacé par Ousmane Dembélé (78e)

Olivier Giroud (8) : Profitant de l’absence de Benzémale joueur AC Milan montré à quel point cela pouvait être important pour Didier Deschamps, qui ne lui fait pas forcément confiance. En effet, Giroud a été précieux dans la conservation du ballon, dans le jeu en appui et dans ses remises. C’est aussi ainsi qu’il a délivré une passe décisive pour Mbappé. Et Olivier Giroud puis a réussi à trouver le filet avec une tête sur un service de Griezmann (65e). Remplacé par Christophe Nkunku (78e).

Kylian Mbappé (7) : Ce n’est plus une surprise, le craquement du PSG C’est le principal danger des Bleus. A plusieurs reprises au cours de la réunion, Mbappé a eu de grandes chances, mais a souvent raté malgré le fait d’être face à face avec Patrick Penz, le gardien autrichien. Mais les efforts de Kylian Mbappé a fini par être récompensé puisque c’est lui qui a ouvert le score (56e) après un exploit en solitaire, mettant ainsi les Bleus sur le chemin de la victoire. Remplacé par Couleur Randal (91e).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*