Des milliers de personnes évacuent les Philippines alors que le typhon Noru frappe l’île

Le typhon Noru a frappé les Philippines dimanche, incitant des milliers de personnes à évacuer l’île de Luzon vers la capitale Manille.

Avresco News rapporte que le puissant typhon, qui avait des vents soutenus de 121 miles par heure et des rafales allant jusqu’à 149 mph, a frappé la ville côtière de Burdeos sur l’île de Polillo dans la province de Quezon. Près de 8 400 personnes ont été évacuées du passage du typhon Noru, note Reuters.

« Les effets combinés des ondes de tempête et des hautes vagues déferlant le long de la côte peuvent provoquer des inondations ou des inondations potentiellement mortelles et dommageables », a averti l’agence météorologique.

« Le typhon est fort et nous vivons au bord de la mer », a déclaré à Avresco Marilen Yubatan, 50 ans, qui a quitté sa baraque avec ses deux jeunes filles. « Si nous tombons à l’eau, je ne sais pas où je finirai avec mes enfants. »

Les experts météorologiques prédisent que les communautés côtières pourraient être touchées par des ondes de marée pouvant atteindre 3 mètres (environ 10 pieds) dans la province de Quezon, avec plus de 1 000 maisons et un grand nombre de routes déjà inondées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*