Rihanna sera la tête d’affiche de la mi-temps du Super Bowl 2023

Rihanna sera la tête d’affiche de l’émission de mi-temps au SuperBowl de l’année prochaine, a annoncé dimanche la chanteuse pop, son label, la NFL et le nouveau sponsor de l’émission de mi-temps Apple Music.

Les comptes Twitter de la NFL et Nation Roc – le label qui représente Rihanna, fondé par le rappeur Jay-Z – a publié une photo de ce qui semble être le bras tatoué du chanteur tenant un ballon de football NFL, avec la légende « Allons-y ». Rihanna a posté la même image sur son compte Instagram.

Apple Music, dont la NFL a annoncé plus tôt cette semaine qu’elle remplacerait l’ancien sponsor Pepsi en tant que sponsor de la prochaine émission de mi-temps, a également confirmé la nouvelle dans un tweet.

« C’EST MARCHE. @rihanna montera sur scène pour le tout premier Apple Music Super Bowl Halftime Show le 2.12.23 », lit-on dans le tweet.

Le Super Bowl LVII est prévu pour le 12 février au State Farm Stadium de Glendale, en Arizona.

Le jeu et son émission de mi-temps sont généralement des événements télévisés très attendus. Le match de l’année dernière, au cours duquel les Rams de Los Angeles ont triomphé des Bengals de Cincinnati 23-20, a attiré ce que la NFL a estimé à plus de 208 millions de téléspectateurs.

Cette émission de mi-temps – qui, selon la NFL, comptait plus de 120 millions de téléspectateurs – comportait un mélange de performances des légendes du hip-hop Eminem, Dr. Dre, Snoop Dogg, Kendrick Lamar et Mary J. Blige, ainsi qu’une apparition surprise de 50 Cent.

Les précédents interprètes du Super Bowl ont inclus Shakira, Jennifer Lopez, Beyoncé et Lady Gaga.

Rihanna a eu l’occasion de faire la une de l’émission de mi-temps de 2019, mais a confirmé à Vogue plus tard cette année-là qu’elle l’avait refusé pour soutenir Colin Kaepernick, l’ancien quart-arrière des 49ers de San Francisco qui a attiré à la fois le soutien et la controverse pour s’être agenouillé pendant l’hymne national pendant la NFL. jeux pour protester contre la brutalité policière contre les Noirs et d’autres formes d’injustice raciale.

« Je ne pouvais pas oser faire ça », a déclaré Rihanna à Vogue en 2019 à propos de sa décision. « Pour quoi ? Qui en profite ? Pas mon peuple. Je ne pouvais tout simplement pas être vendu. Je ne pouvais pas être un facilitateur. Il y a des choses au sein de cette organisation avec lesquelles je ne suis pas du tout d’accord, et je n’étais pas sur le point d’aller leur rendre service de quelque manière que ce soit.

La performance de 2019 a plutôt été titrée par le groupe Maroon 5 – dont le leader, Adam Levine, a été pris au piège de la controverse à la suite d’un récent scandale de tricherie.

Rihanna a sorti son dernier album, « Anti », en 2016. Dans une interview avec Vogue plus tôt cette année, la chanteuse pop de 34 ans a déclaré qu’elle travaillait sur un nouvel album. Elle a remporté neuf Grammy Awards, ainsi que plusieurs American Music Awards et Billboard Music Awards.

Plus tôt cette année, elle est arrivée à la 21e place sur la liste annuelle de Forbes des meilleures femmes autodidactes américaines en raison de sa valeur nette de 1,4 milliard de dollars, gagnée principalement grâce au succès de Fenty Beauty, qu’elle détient en copropriété avec le détaillant de luxe français LVMH.

Rihanna a également une ligne de lingerie, Savage x Fenty, qui a levé des fonds à une valorisation de 1 milliard de dollars en février 2021, a rapporté Forbes. Les dirigeants auraient évalué une offre publique initiale de la ligne de lingerie à une valorisation de 3 milliards de dollars plus tôt cette année, a rapporté Bloomberg.

En mai, Rihanna a donné naissance à son premier enfant, un petit garçon, avec son petit ami A$AP Rocky, a rapporté People.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*