Tyler Perry répond aux critiques de Spike Lee sur Madea

Tyler Perry a donné plus de contexte à son personnage de marque, Madea, qui est apparu dans au moins 10 de ses films.

Dans un nouvel épisode de Qui parle à Chris Wallacepar TMZ, Perry a discuté de l’inspiration derrière le personnage, en réponse à Wallace interrogeant le cinéaste sur un commentaire précédent que Spike Lee avait fait à propos de Madea, qualifiant le personnage de « bouffonnerie de coonerie » dans une interview de 2009.

« Il y a une certaine partie de notre société, en particulier les Noirs dans la culture qui… ils méprisent certaines choses au sein de la culture », a déclaré Perry à Wallace. « Pour moi, j’aime les films que j’ai faits parce que ce sont les gens avec qui j’ai grandi que je représente et ils, comme, ma mère m’emmenait dans les projets avec elle le week-end, elle jouait aux cartes avec ces femmes. »

Perry a poursuivi: « Alors, quand quelqu’un dit, vous revenez à un moment de notre vie dont nous ne voulons pas parler ou que nous ne voulons pas que le monde voie – vous rejetez les histoires de millions et de millions des Noirs et c’est pourquoi je pense que cela a été un tel succès parce que cela résonne avec beaucoup d’entre nous qui connaissent ces femmes.

Perry a également souligné la Renaissance de Harlem, affirmant que cette conversation remonte à avant son temps. « Ce qui est important pour moi, c’est que j’honore les personnes qui sont venues, m’ont enseigné et ont fait de moi ce que je suis. Leurs histoires méritent également d’être racontées », a ajouté Perry. En 2009, Perry a répondu à la critique de Lee, lui disant qu’il pouvait « aller en enfer », bien qu’il semble que les deux aient enterré la hache de guerre en 2019 lorsque Lee a fait une visite du studio de cinéma de Perry en Géorgie.

Perry se prépare pour la sortie de sa prochaine photo Netflix, Le blues d’un jazzmanpour lequel il est scénariste et réalisateur, et met en vedette Joshua Boone et Solea Pfeiffer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*