Kenneth Taylor, la dernière révélation de l’Ajax Amsterdam

« Malheureusement, il va nous quitter, mais il le mérite, il le méritait. C’est mon jumeau. Nous lui souhaitons bonne chance au Bayern Munich. a malheureusement lâché Kenneth Taylor lors de la célébration du titre de champion des Pays-Bas en fin de saison dernière. Partenaire de longue date de Ryan Gravenberch avec les équipes de jeunes du club d’Amsterdam, Kenneth Taylor a vu son ami s’éloigner vers l’Allemagne. Cependant, d’un point de vue strictement professionnel, cela lui offre une réelle opportunité. Profitant de cette place laissée vacante dans l’entrejeu du club néerlandais, Kenneth Taylor a su prouver qu’il était capable d’être un titulaire indiscutable et le montre en ce début de saison. Alternant entre la réserve (11 matches, 7 buts et 1 offrande) et l’équipe première (19 matches, 2 buts et 5 offrandes) lors du dernier exercice, le milieu de terrain qui a fêté sa vingtième bougie en mai dernier était en passe de devenir lui aussi grand pour les jeunes équipes des Godenzonen.

Pleinement intégré au projet d’Amsterdam, Kenneth Taylor est un pur enfant du club qui a rejoint les Lancers à huit ans. Cet été a été un tournant pour lui puisqu’il s’est vu proposer une prolongation jusqu’en 2027 qu’il a signé et hérité du numéro 8 laissé vacant par Ryan Gravenberch. Comme un symbole. Certain du talent de son poulain, son ancien entraîneur de l’équipe U19 Ronald de Boer s’attend néanmoins à ce que Kenneth Taylor atteigne rapidement maturité et régularité dans son jeu. « Mon frère Frank le disait souvent à propos des jeunes joueurs qui sont au début de leur carrière : il est temps de devenir fiable. Il ne peut plus jouer un huit sur dix une semaine et un deux sur dix la suivante. a-t-il expliqué sur le site Web du club néerlandais. Une fiabilité qu’il acquiert depuis quelques semaines.

Il a fait oublier Ryan Gravenberch

Débutant le championnat contre Fortuna Sittard (victoire 3-2), il s’est fait remarquer en arrachant l’égalisation au retour des vestiaires et en déclenchant la révolte de la part des Godenzonen. Fier de marquer pour débuter sa saison et de se présenter comme un joueur ambitieux, Kenneth Taylor a voulu prouver qu’il avait sa place dans l’équipe et qu’il était déjà prêt : « Je ne voulais pas être prêté. Je m’entraîne ici avec les meilleurs joueurs des Pays-Bas. Je m’améliore ici. Je ne pense pas qu’il y ait un meilleur club que l’Ajax pour se développer en tant que jeune garçon. Ce n’est que le premier match de la saison. Je dois toujours faire de mon mieux, bien jouer. Ensuite, c’est à l’entraîneur de faire un onze. C’est précisément son entraîneur Alfred Schreuder qui a décidé et l’a titularisé 10 fois en 11 matchs pour un record de 3 buts et 2 offrandes. Des statistiques solides surtout pour un joueur aussi arriéré.

Positionné à gauche du double pivot dans le point culminant du 4-3-3 de l’Ajax Amsterdam où Steven Berghuis, Steven Bergwijn, Dusan Tadic et Brian Brobbey (ou Mohammed Kudus) assurent les 4 postes offensifs, Kenneth Taylor forme une paire redoutable avec Mexicain Edson Alvarez. Avec un profil assez complet, Kenneth Taylor assure l’équilibre, mais se démarque également par sa capacité à faire progresser son équipe en passant ou en dribblant. Se jetant assez souvent, il a aussi un jeu long redoutable. «Kenneth est un milieu de terrain complet, qui excelle dans le double-six ou le gauche-huit. Je le vois comme un milieu de terrain gauche. Il peut bien remplir ce rôle de Gravenberch. Kenneth le fait à sa façon, mais j’en suis content. a notamment lâché Alfred Schreuder à son sujet lors d’une conférence de presse.

Appelé en sélection, la Coupe du monde 2022 en vue

Remplacer Ryan Gravenberch ? Cela semble tout à fait crédible même pour Louis van Gaal qui a préféré sélectionner Kenneth Taylor pour la première fois lors du dernier rassemblement au lieu d’appeler le joueur du Bayern Munich (appelé suite à la blessure de Frenkie de Jong ndlr). D’ailleurs, Ryan Gravenberch a été assez surpris par ce choix au micro de NOS alors qu’il savait que son ancien ami lui avait été préféré : « bizarre? Cela montre que tout peut arriver dans le football. Je lui souhaite le meilleur et je sais qu’il me souhaiterait le meilleur aussi si c’était l’inverse. Finalement, l’histoire s’est bien terminée puisque Ryan Gravenberch et Kenneth Taylor se sont retrouvés sous le maillot des Oranjes comme Brian Brobbey. Trois joueurs qui se connaissent depuis de nombreuses années comme Ryan Gravenberch l’a révélé sur son compte twitter avec une photo qui fera sourire.

En attendant, Kenneth Taylor a joué contre la Pologne (2-0) et la Belgique (1-0) avec deux apparitions pour 60 minutes jouées. Sélection Louis van Gaal a voulu avoir un vrai aperçu du jeune talent à moins de deux mois de la Coupe du monde. « La position numéro 6 est la position la plus importante sur le terrain. De Roon sait comment organiser l’équipe pour qu’il joue. Un autre joueur (plus jeune ndlr) peut entrer plus tard pendant le match, je fais référence à Kenneth Taylor ici » a-t-il expliqué avant d’affronter la Belgique. S’affirmant au meilleur des moments, Kenneth Taylor peut légitimement rêver de la Coupe du monde au Qatar. L’ancien entraîneur de l’Ajax Aad de Mos le voit comme l’une des révélations de la compétition. « Il sera la révélation des Pays-Bas à la Coupe du monde. Il est déjà l’un des meilleurs joueurs sur le terrain de l’Ajax. Il restera encore un an après, puis ce sera Barcelone, le Real Madrid ou Manchester United. a noté l’ancien technicien à L’actualité du foot. Vivant un rêve éveillé dans son club de cœur, Kenneth Taylor est l’homme du début de saison des Godenzonen.

Pour cette nouvelle saison de Ligue des Champions, nous vous offrons, en exclusivité avec notre partenaire Unibet, un bonus de 200€ avec le code FMUNI. Créez votre compte aujourd’hui pour profiter de cette offre.

Suivez la Ligue des Champions sur RMC Sport. Cliquez ici pour vous abonner et accéder aux matchs de ce soir.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*