L’outil logiciel rassemble plusieurs cartes cérébrales en un seul endroit

Le cerveau est un organe complexe, et aucun mode d’imagerie ne peut capter tout ce qui s’y passe. Au fil des ans, de multiples « cartes cérébrales » ont émergé, chacune se concentrant sur différents processus cérébraux, du métabolisme à la fonction cognitive. Bien que ces cartes soient importantes, leur utilisation isolée limite les découvertes que les chercheurs peuvent en faire.

Aujourd’hui, une équipe du Neuro a réuni plus de quarante cartes cérébrales existantes en un seul endroit. La base de données, appelée neuromaps, aidera les scientifiques à trouver des corrélations entre les modèles dans différentes régions du cerveau, échelles spatiales, modalités et fonctions cérébrales. Il fournit un espace standardisé pour visualiser chaque carte par rapport à l’autre, et évalue la signification statistique de ces comparaisons, pour aider les chercheurs à distinguer une corrélation significative d’un modèle aléatoire. La base de données neuromaps aide également à normaliser le code sur les cartes, afin d’améliorer la reproductibilité des résultats.

L’équipe a publié ses résultats dans la revue Méthodes naturelles le 6 octobre 2022 et a rendu leurs données en libre accès sur github.

« En fin de compte, nous espérons que les neurocartes ajouteront une étincelle à l’analyse des cartes du cerveau humain et augmenteront l’accessibilité des données et des outils logiciels aux personnes ayant des intérêts de recherche divers », déclare Justine Hansen, co-première auteur de l’article. « Alors que la vitesse à laquelle de nouvelles cartes cérébrales sont générées sur le terrain continue d’augmenter, nous espérons que les neurocartes fourniront aux chercheurs un ensemble de flux de travail standardisés pour mieux comprendre ce que ces données peuvent nous dire sur le cerveau humain. »

Cette étude a été financée avec l’aide du Fonds de Recherche du Québec — Nature et Technologies (FRQNT), Canadian Open Neuroscience Platform (CONP), Hemlholtz International BigBrain Analytics and Learning Laboratory (HIBALL), Natural Sciences and Engineering Research Council of Canada ( CRSNG), Chaires de recherche du Canada (CRC), National Institutes of Health (NIH), Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), Healthy Brains for Healthy Lives (HBHL) et Brain Canada Future Leaders (BCF).

Source de l’histoire :

Matériel fourni par université McGill. Remarque : Le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*