Notes des joueurs alors que la magie de Vivianne Miedema voit les Gunners dépasser les Toffees

Arsenal a rebondi après sa dernière défaite contre Manchester United la dernière fois avec une victoire 1-0 âprement disputée contre Everton dans la WSL.

Un superbe effort en solo de Vivianne Miedema s’est avéré décisif contre une équipe têtue d’Everton, avec Emily Ramsey sous une forme inspirée dans le but des Toffees.

Arsenal avait l’air un peu émoussé dans une ouverture plate de 20 minutes, l’effervescent Jess Park d’Everton portant la plus grande menace pour chaque camp, créant quelques ouvertures pour les Toffees avec des pieds fabuleux et des rafales vers l’avant depuis les profondeurs.

Il a fallu un peu de magie Miedema pour donner vie au match des Gunners. L’attaquant a travaillé l’espace pour elle-même à l’intérieur de la boîte d’Everton avec une feinte de marque pour envoyer Karen Holhgaard et Lucy Graham dans le mauvais sens, avant d’orienter habilement le ballon dans le coin supérieur.

Le but a semblé donner vie à Arsenal; Ramsey a fait basculer un effort de Caitlin Foord autour du poteau après avoir été choisi par Miedema alors que les hôtes augmentaient l’intensité.

Miedema respirait vraiment la confiance, trouvant d’abord Stina Blackstenius avec un délicieux film, avant de tester Ramsey avec un entraînement bas de gamme.

Katja Snoeijs a tranché pour Everton avec la première visée claire du but des Toffees, et Blackstenius a vu un effort d’un corner dégagé de la ligne alors que la première mi-temps se terminait avec les hôtes de peu devant.

Les Gunners sont passés sur le point de doubler leur avantage 10 minutes après le début de la seconde mi-temps à la suite d’une bousculade dans la bouche du but, mais Miedema a été refusé deux fois par Ramsey, puis par un dernier dégagement de la ligne de but.

Everton était toujours dans la compétition et ses meilleures opportunités provenaient souvent de la contre-attaque ou des coups de pied arrêtés alors qu’ils tentaient de se remettre dans le match. Aggie Beever-Jones a eu l’une des ouvertures les plus prometteuses des Toffees en seconde période, contournant Manuela Zinsberger après une courte échappée, mais la gardienne d’Arsenal a récupéré pour repousser en corner, avec l’angle contre le prêteur de Chelsea.

Lotte Wubben-Moy a vu une tête d’un corner bien sauvé par Ramsey alors que les Gunners poussaient pendant une seconde, et le gardien d’Everton était à nouveau à deux minutes de la fin, faisant superbement basculer un effort de Foord sur la barre.

Everton a presque égalisé alors que l’horloge sonnait 90, mais Lucy Graham et Holmgaard ont toutes deux vu les efforts liés au but bloqués alors que les Gunners s’accrochaient aux trois points.

Vivianne Miedema

Miedema a ouvert le score pour les Gunners / Clive Rose/GettyImages

G : Manuela Zinsberger – 6/10 – Bien sauvé de Beever-Jones alors que l’attaquant d’Everton a marqué au but en seconde période.

DD : Laura Wienroither (68′ pour Maritz) – 6/10 – A choisi Foord avec une croix profonde dans la préparation du premier match d’Arsenal. Bien combiné avec McCabe, pas beaucoup testé défensivement.

DC : Jen Beattie (68′ pour Williamson) – 7/10 – Faisant son premier début de saison en WSL, elle a failli figurer sur la feuille de match avec quelques demi-chances sur coups de pied arrêtés. Stable défensivement.

DC : Lotte Wubben-Moy – 7/10 – A vu une tête sur corner bien sauvée par Ramsey. A joué Arsenal en difficulté à quelques reprises, mais par ailleurs solide défensivement et bonne avec le ballon à ses pieds.

DG : Steph Catley – 6/10 – De retour dans un rôle d’arrière gauche plus naturel après un passage à l’arrière central, a causé des problèmes avec sa livraison de coups de pied arrêtés et s’est bien liée avec Foord.

CM : Lia Walti – 7/10 – A choisi Blackstenius avec une passe fabuleuse en première mi-temps pour presque envoyer l’attaquant au but. Bien rangé et sans effort bon sur le ballon.

CM : Frida Maanum – 7/10 – Envoyé un coup franc un cheveu au-dessus de la barre et vu un autre cinglant survoler de justesse.

CM : Vivianne Miedema – 8/10 – A ouvert le score avec style, envoyant deux défenseurs dans le mauvais sens avec une superbe feinte et en trouvant la lucarne.

AD : Katie McCabe – 7/10 – Un affichage typiquement tenace. Envoyé une volée bien frappée un peu plus en seconde période.

BU : Stina Blackstenius (77′ pour Nobbs) – 6/10 – J’ai vu un effort dégagé de la ligne en première mi-temps et j’en ai jeté un coup d’œil juste large en seconde.

AG : Caitlin Ford – 7/10 – Teed Miedema dans la préparation du premier match d’Arsenal et a forcé Ramsey à un arrêt bas peu de temps après. Vif et une menace constante tout au long.

Substituts

SUB : Leah Williamson (68′ pour Beattie) – 6/10

SUB : Noelle Maritz (68′ pour Wienroither) – 6/10

SUB : Jordan Nobbs (77′ pour Blackstenius) – 6/10

Arsenal contre Everton FC - Barclays Women's Super League

Il manquait à Everton une sélection de joueurs clés pour le choc de samedi avec Arsenal / Clive Rose/GettyImages

G K : Emily Ramsey – 8/10 – A fait basculer un effort de Foord autour du poteau en première mi-temps. A effectué deux arrêts à bout portant pour nier brillamment Miedema à bout portant dans la seconde, et un excellent arrêt bas pour empêcher Wubben-Moy. A fait un autre superbe arrêt dans les dernières étapes pour nier Foord.

AR : Lucy Graham – 5/10 – Battu par une compétence de Miedema dans la préparation du premier match d’Arsenal. Passé une grande partie du jeu à chasser le vif Foord.

DC : Rikke Sevecke – 6/10 – A eu un temps implacable en seconde période alors qu’Arsenal a vraiment poussé pendant une seconde, mais est resté relativement solide.

DC : Gabby George – 6/10 – A avancé sur la gauche un peu à partir du centre du dos. Bon sur le ballon et solide défensivement.

DG : Elise Stenevik (84′ pour Maier) – 6/10 – A eu une vraie bataille avec McCabe et a bien combiné avec Beever-Jones.

CM : Karen Holmgaard – 6/10 – Enfoncé dans le centre du dos pour faire un dos trois quand Everton était en possession. Plongé pour laisser de l’espace à Miedema pour le premier match d’Arsenal. Rompu bien jouer.

CM : Nathalie Bjorn (86′ pour Wier) – 6/10 – Toujours une option pour Everton, pulvérisant le jeu et construisant bien à l’arrière à quelques reprises. Réservé pour une faute cynique en seconde période, avant d’être expulsé sur blessure tardivement.

CM : Hanna Bennison (75′ pour Galli) – 5/10 – Des flashs de qualité mais largement passés sous silence.

AD : Jess Park – 7/10 – Un tel talent, si doué techniquement. La joueuse la plus vive d’Everton en première mi-temps, créant quelques ouvertures pour son équipe en relevant une série de défis, explosant en avant et étendant le jeu vers la gauche. Plus calme dans la seconde.

ST : Katja Snoeijs – 5/10 – Couper le but le plus clair d’Everton en première mi-temps. Mis dans un grand changement mais largement affamé de service.

AG : Aggie Beever-Jones (75′ pour Sorensen) – 6/10 – Semblait parfois dangereux et voyait un effort sous un angle bien sauvé par Zinsberger.

Substituts

SUB : Nicoline Sorensen (75′ pour Beever-Jones) – 6/10

SOUS : Aurora Galli (75′ pour Bennison) – 6/10

SUB : Leonie Maier (84′ pour Stenevik) – N/A

SUB : Kenzie Wier (86′ pour Bjorn).

Joueuse du match : Vivianne Miedema (Arsenal)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*