Il annonce un mercato de folie au FC Nantes

[ad_1]

Avide de sport, il a grandi au son des moteurs de Formule 1 et des exploits de Ronaldinho. Aujourd’hui diplômé d’un Master en journalisme sportif, il ne rate plus un Grand Prix de F1 ni un match du PSG, ses deux passions et spécialités.

Après une saison plus que compliquée, le FC Nantes a enfin assuré son maintien lors de la dernière journée grâce à une victoire face à Angers (1-0). Néanmoins, afin d’éviter une nouvelle saison difficile, les Canaris s’apprêtent à vivre un été très mouvementé, comme l’explique Denis Balbir.

LE FC Nantes a finalement réussi à tenir le coup en battant Angers lors de la dernière journée de Ligue 1. Pierre Aristouy a ainsi réussi sa mission de sauver les Canaris qui devront désormais affronter un été crucial pour se relancer et éviter une nouvelle saison galère. Denis Balbir ne cache pas son inquiétude pour l’avenir des Nantais.

« L’avenir des Canaris est assez flou »

Maintenant, le FC Nantes doit réfléchir à la suite. L’avenir des Canaries est assez flou. On ne sait pas qui sera l’entraîneur. Quelle sera l’équipe l’année prochaine ? Nantes a besoin de se stabiliser pour ne pas vivre une fin de saison aussi stressante que celle-ci ou celle d’il y a deux ans… Quand on sait que des joueurs clés de l’effectif comme Ludovic Blas ou Alban Lafont partiront sans doute, ça détermine l’ampleur. du projet. La parenthèse européenne est refermée, Nantes doit désormais tout reconstruire. ça va être compliqué écrit le journaliste dans sa chronique sur Club de football BUTavant de continuer.

« J’espère que le président Kita aura la volonté de construire quelque chose »

La chance du FC Nantes par rapport aux autres, c’est d’avoir une puissance attractive : un beau stade, un large public. J’espère que le président Kita aura la volonté de construire quelque chose, lui qui se plaint de ne pas être trop aidé au niveau des collectivités locales. Ce sauvetage inattendu doit servir de base à la reconstruction d’un projet plus serein. Ce qui est certain c’est que les prochaines semaines vont être intéressantes », ajoute Denis Balbir.


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*