Nemanja Radonjic flambe loin de l’OM

[ad_1]

Publicité

Libéré, délivré. Nemanja Radonjic ne reviendra plus jamais. Cet été, l’Olympique de Marseille s’est enfin débarrassé du Serbe. Recruté en août 2018 pour environ 10 millions d’euros, l’ancien de l’Etoile Rouge de Belgrade n’a pas vraiment donné satisfaction. Il a donc multiplié les prêts. Au mercato d’hiver 2021, il a été envoyé en Allemagne au Hertha Berlin. Malgré 1 but et 2 assists, il n’a pas réussi à s’imposer, lui qui n’a joué que 12 rencontres. Six mois plus tard, Pablo Longoria l’a casé au Benfica. Une fois encore, le bonheur n’a pas été dans le prêt. Au Portugal, Radonjic n’est apparu qu’à 9 reprises. Il n’a pas été décisif (0 but et passe décisive). La saison suivante, il a trouvé une porte de sortie en Italie, où il avait déjà évolué par le passé (Empoli, AS Roma). En effet, le Torino l’a accueilli sous la forme d’un prêt avec option d’achat. Rapidement, il avait retrouvé ses marques en enchaînant les buts. Le club piémontais était aux anges. La presse transalpine, elle, était conquise. On se disait que “Rado” allait enfin se relancer. Mais la suite de la saison a été plus compliquée. Moins efficace, il s’est attiré les foudres de son entraîneur Ivan Duric.

La suite après cette publicité

Tout cela n’a pas forcément inquiété l’OM puisque l’option d’achat incluse (2 millions d’euros) dans son prêt est devenue obligatoire. Le natif de Beograd a donc quitté définitivement Marseille cet été pour le Torino. Mais la presse italienne a rapidement indiqué que le joueur sous contrat jusqu’en 2026 pourrait être vendu pendant le mercato d’été. Finalement, il est bien resté dans le Piémont. Et on peut dire pour le moment qu’il a fait le bon choix. Auteur de 4 rencontres avant la trêve de septembre, dont une en Coupe d’Italie, Radonjic (2 titularisations, 2 entrées en jeu) avait marqué un but. C’était le 3 septembre dernier face au Genoa. Après deux rencontres en sélection serbe, il a retrouvé le “Toro”. Et il a rapidement trouvé la mire. Titulaire hier lors de la victoire 3 à 0 face à la Salernitana, il a été en feu. En effet, il a inscrit un but à la 41e suite à une frappe du droit. Puis, il a récidivé à la 50e. Il aurait pu terminer la soirée avec un triplé mais son but a été refusé (58e). Ce mardi, il est encensé de l’autre côté des Alpes. La Gazzeta du Sport lui a attribué la note de 7,5 pour son match. C’est la meilleure note (Zapata a eu la même, ndlr). De son côté, Le Corriere dello Sport lui a attribué un 8. Tous parlent d’un excellent match de Radonjic, qui s’éclate plus que jamais loin de l’OM.

Pub. le
PEUT rire

Publicité

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*