Ineos a fait des « conneries » à Nice – Avresco

[ad_1]

Propriétaire de l’OGC Nice, Jim Ratcliffe a confié avoir pris des décisions stupides dans la gestion du club azuréen.

Ineos a commis des erreurs depuis son arrivée, en 2019, comme actionnaire principal de l’OGC Nice. Jim Ratcliffe, le patron de cet acteur important de la pétrochimie, l’a reconnu facilement à l’occasion d’une entrevue publiée sur les supports de Manchester United qu’il détient désormais à hauteur de 27, 7%.

« En ayant racheté d’autres clubs, à Lausanne et à Nice, nous avons fait beaucoup de conneries. Nous avons pris des décisions vraiment stupides dans ces deux clubs », a confié le milliardaire anglais, cité par Nice-Matin. Peut-être faisait-il allusion à la consommation de cinq entraîneurs, entre 2019 et 2023 (Patrick Vieira, Adrian Ursea, Christophe Galtier, Lucien Favre, Didier Digard), avant l’arrivée l’été dernier de Francesco Farioli.

Nice comme cobaye ?

Le jeune Italien doit donner satisfaction à Jim Ratcliffe, les Aiglons occupant la troisième place du classement de Ligue 1 avant leur match de la 23e journée, dimanche à domicile contre Clermont. Face aux médias de Manchester United, Ratcliffe a en tout les cas donné une image de sérieux..

« Chez Ineos, cela ne nous dérange pas de faire des erreurs mais il ne faut pas recommencer. On est beaucoup moins sympa si quelqu’un fait la même erreur deux foisexplique le nouvel actionnaire des Red Devils. Nous avons commis des erreurs dans le football mais je suis vraiment heureux de les avoir commises avant d’arriver à Manchester United. »

Publicité

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*