Kylian Mbappé était furieux contre Luis Enrique – Avresco

[ad_1]

«C’est très simple, tôt ou tard, quand ça arrivera, on doit s’habituer à jouer sans Kylian. Quand je voudrais le faire jouer, je le ferais, quand ce ne sera pas le cas, même chose.» Peu loquace comme à l’accoutumée, Luis Enrique s’était fendu de cette explication lors de la conférence d’après-match du nul arraché par son PSG face à Rennes dimanche pour justifier la sortie à la 67e minute de jeu de Kylian Mbappé. Une phrase qui était démonstrative de la mentalité du coach ibérique sur le cas du Bondynois, dont le départ vers le Real Madrid à l’issue de la saison est acté, comme nous vous le révélions en exclusivité le 7 janvier dernier.

La suite après cette publicité

Plutôt que de se lancer dans un atermoiement avec son numéro 7, l’ancien tacticien du FC Barcelone préfère d’ores et déjà prévoir le futur. Un avenir qui s’écrira donc sans le champion du monde 2018. Comme le rapporte L’Équipe ce lundi, la décision de l’ancien sélectionneur de l’Espagne a été prise de son plein gré et sans concertation ni explication avec sa direction. Arrivé cet été avec l’étiquette d’un entraîneur qui écoute sa propre opinion et dont les décisions seront respectées dans la capitale, Luis Enrique prouve que cette conjecture était avérée.

À lire
Le PSG et le Barça à la lutte pour un grand nom de Serie A ?

Kylian Mbappé et son clan craignaient une riposte du PSG

Pourtant, cette sortie a été mal digérée par l’intéressé. Alors qu’il était sorti avec la mine circonspecte, KM7 n’avait pas montré de grands signes d’incompréhension et intelligibles pour tous. Dans le vestiaire, la star serait même restée silencieuse, selon les indiscrétions de L’Équipe. Le quotidien va même plus loin et affirme que ce silence était le signe d’une certaine colère de l’ancien Monégasque qui ne comprenait pas cette décision. Déjà furieux d’avoir été placé sur le banc face à Nantes le week-end précédent, Mbappé a compris qu’il allait désormais être traité comme un joueur lambda jusqu’à la fin de sa saison.

La suite après cette publicité

Conscient de cela, Kylian Mbappé sait que son coach, par son parcours tant footballistique qu’humain, n’est pas du genre à avoir peur de prendre des décisions politiques. De ce fait, l’attaquant de 25 ans craint une fin de saison plus compliquée que prévu avec le club de la capitale. Comme rapporté, certains des proches du clan Mbappé allaient même jusqu’à craindre une mise au placard du joueur. Finalement, la réponse du PSG est venue de son coach qui, sur les deux dernières rencontres, n’a pas fait d’états d’âme avec son meilleur joueur. Reste à savoir si cela représente la nouvelle donne ou si Kylian Mbappé redeviendra omniprésent avec Paris. En attendant, ce dernier entendrait honorer son contrat jusqu’à la fin sans faire de vagues et veut, à tout prix, éviter le bras de fer. Selon d’autres sources, le capitaine de l’équipe de France aurait fait fi de ce remplacement. Pour autant, cet épisode pourrait laisser des traces sur la relation entre Mbappé, le PSG et Luis Enrique à l’orée d’une fin de saison définitivement particulière…

Pub. le
PEUT rire

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*